Retour

C'était un grand jour pour la science

Pierre et Marie Curie en 1906

C'est le 26 décembre 1896 que Pierre et Marie Curie présentent leurs recherches sur le radium.

En démontrant le phénomène de la radioactivité naturelle, le couple complétait les recherches de Henri Becquerel sur l’uranium. Les 3 scientifiques recevront conjointement le prix Nobel de physique pour cette découverte majeure en 1903. On ne connaissait pas encore les effets néfastes de la radioactivité sur la santé et les risques de cancer ne seront connus qu’en 1927.

Entre temps, Marie Curie avait mis en garde les médecins qui prescrivaient du radium à leurs patients comme tonifiant! J’aime beaucoup cette vision poétique de la science de Marie Curie citée sur sa page Wikipédia

Je suis de ceux qui pensent que la science est d’une grande beauté. Un scientifique dans son laboratoire est non seulement un technicien : il est aussi un enfant placé devant des phénomènes naturels qui l’impressionnent comme des contes de fées. Nous ne devrions pas laisser croire que tout progrès scientifique peut être réduit à des mécanismes, des machines, des rouages, quand bien même de tels mécanismes ont eux aussi leur beauté. Je ne crois pas non plus que l’esprit d’aventure risque de disparaître dans notre monde. Si je vois quelque chose de vital autour de moi, c’est précisément cet esprit d’aventure, qui semble qui me paraît indéracinable et s’apparente à la curiosité. Sans la curiosité de l’esprit, que serions-nous ? Telle est bien la beauté et la noblesse de la science : désir sans fin de repousser les frontières du savoir, de traquer les secrets de la matière et de la vie sans idée préconçue des conséquences éventuelles. — « Marie Curie », par Ève Curie, Ed. Da Capo Series in Science.

Pour en savoir plus sur cette grande dame de science, je vous suggère ce portrait :

 

Plus d'articles

Plus d'articles