Retour

La vente de la Louisiane pour 15 millions $

Carte montrant le territoire de la Louisiane

À première vue, on se demande pourquoi Napoléon Bonaparte a choisi de vendre le vaste territoire de la Louisiane (estimé à 2 millions de Km2 soit environ 22% de la superficie actuelle des États-Unis) au gouvernement américain en 1803.

Au départ, Napoléon espérait recréer un empire colonial en Amérique avait négocié pour récupérer la Louisiane à l’Espagne. Mais à la suite de l’échec de mater la rébellion des esclaves de Saint Domingue (Haïti actuelle) base essentielle protéger la Louisiane et devant la crainte que l’Angleterre mette la main sur le territoire, Bonaparte renonce à ses ambition nord américaine et propose la vente aux Américains pour la somme de 15 millions $ US.

Achat de la Louisiane en 1803

Crédit photo: Napoleon I, Emperor of the French

Or, la transaction qui représentait plus que le PIB américain n’était pas si cher payée pour doubler la superficie du pays et permettait à Napoléon de financer sa guerre contre l’Angleterre. Et puisque l’argent n’a pas d’odeur, c’est une banque anglaise, la Barings qui a prêté l’argent aux Américains à un taux de 6%. Le 20 décembre 1803 est le jour désigné pour la remise de Louisiane aux États-Unis.

Pour mieux comprendre le contexte de la vente de la Louisiane, je vous suggère cette capsule : les dessous des cartes